Mémoire du corps, Mémoire de l’eau

Mémoire de l’eau (extraits wikipedia)

La «mémoire de l’eau» est le nom qui fut donné, en 1988 à une hypothèse émise par le chercheur, médecin immunologue, Jacques Benveniste, selon laquelle l’eau qui a été en contact avec certaines substances conserverait une empreinte de certaines propriétés de celles-ci alors même qu’elles ne s’y trouvent statistiquement plus. (principe de l’homéopathie et de l’eau quantique)

Certains scientifiques ont continué à l’étudier, en particulier le professeur Luc Montagnier lauréat du Prix Nobel de médecine en 2008. Ami de Benveniste, il estime que ce dernier avait globalement raison, malgré des résultats qui n’étaient pas reproductibles à 100 %.

Les travaux très parlants du Pr EMOTO

Extrait de Vidya (allez lire l’article) : Il est intéressant de noter que le pourcentage d’eau sur Terre par rapport aux surfaces émergées est identique. (à celui de notre coprs 70%) Masaru Emoto pense que cette corrélation est loin d’être anodine et entame une série de travaux sur les cristaux d’eau avec un succès qui lui a valu une renommée mondiale.

Il va donc photographier de l’eau sous sa forme cristalline, eau qu’il prélève partout dans le monde, qu’il s’agisse d’eaux usées ou pures. Ensuite, il procèdera à une analyse systématique de ces cristaux. (et l’on voit très bien la difference dans la construction des cristaux selon l’ambiance)

https://vidya.bio/les-decouvertes-sur-l-eau-de-masaru-emoto/
See the source image

Mémoire du corps (Kinésiologie)

Quand en kinésiologie on parle de la mémoire du corps, je ne peux m’enpecher de penser à la mémoire de l’eau de notre corps. Et depuis ce jour, je m’évertue à « soigner » le plus possible mon eau personnelle, et celle de mon entourage, plantes y compris. Car j’imagine quels impacts ont les mots et les actions sur notre environnement, j’imagine sous quelle forme notre eau personnelle se cristalliserait selon les traux d’Emoto en fonction des circonstances.

Et à chaque séance de kinésiologie j’aide la mémoire du corps, la mémoire de l’eau du corps à retrouver sa pureté originelle, oui, je suis certaine de participer à redonner à leur eau nterne la forme de merveilleux cristaux bien équilibrés.

Il est important de souligner combien il est finalement primordial de (se) parler gentiment, d’agir avec compassion, d’être dans l’accueil plutôt que dans la résistance.